Prédications Protestantes dans les Alpes du sud 

LE LIVRE D'ESDRAS (et le PROPHÈTE AGGÉE)

LES LIVRES D'ESDRAS ET NÉHÉMIE

                   Esdras et Néhémie ne formaient à l'origine qu'un seul livre liant l'activité de deux personnages marquants de l'histoire post exilique, 5 et 6 siècles avant Jésus. Agencement de lettres officielles en araméen, de listes diverses, d'éléments liturgiques et autobiographiques, le livre d'Esdras apporte un éclairage précieux sur le retour d'une partie des exilés babyloniens et la restauration du Temple. Le thème du sacerdoce y est central. Homme de piété et ambassadeur de la loi de Dieu, le prêtre Esdras attire l'attention de son auditoire sur l'état d'infidélité et d'impureté du peuple.

Haut fonctionnaire de l'empereur perse Artaxerxés, Néhémie raconte comment il a obtenu l'autorisation de reconstruire la ville. Malgré de fortes résistances internes et externes, Néhémie, constamment soutenu par Dieu, mène à bien cette reconstruction, tout en se préoccupant des injustices sociales. La lecture solennelle de la Thora devant le peuple apporte une conclusion heureuse à la reconstruction. Puis une longue prière pénitentielle reprend les grands événements de l'histoire du peuple hébreu et ce dernier s'engage à respecter la loi de Moïse

Les livres d'Esdras et de Néhémie contiennent des données importantes sur une période historique difficile qui annonce un nouveau départ pour le peuple d'Israël à la recherche d'une identité religieuse forte.

Thierry Legrand, Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg,

dans « Parole Pour Tous », le 26 Aout 2021

LES LIVRES D'ESDRAS, d’AGGEE et NÉHÉMIE

Textes irremplaçables pour connaître l'histoire de la reconstruction du Temple de Jérusalem au retour de l'exil à Babylone en 538 av. J.-C. Voilà pourquoi la proclamation du prophète Aggée en 520 av. J.-C. est à envisager dans ce même contexte, car les atermoiements ne vont pas manquer dans la volonté commune de rebâtir.

Si les concordances chronologiques présentent pas mal de difficultés, le thème de la restauration offre plus de prise. Il indique assez bien les écueils qui ont surgi entre la population laborieuse du lieu et une poignée d'exaltés revenus d'exil, désireux de faire revivre une période certes prestigieuse à leurs yeux, mais sans les moyens substantiels nécessaires, et, probablement, avec trop peu de bras valides. Le Temple n'a en effet sa signification réelle que par le peuple qui constitue la communauté devant Dieu. Sinon ce ne serait qu'une ritualité parmi d'autres.

Aggée donne un sens spirituel et une espérance à son appel au travail : le Jour du Seigneur est proche. L'attente d'un messie légitime, appelle et soutient tous les efforts de reconstruction pour des temps nouveaux. La joie irradie les jours les plus sombres, les difficultés les plus rudes. Alors ! Que ce travail bâtisse aussi rires et chants !

Texte de Jacky Argaud dans « Parole Pour Tous », le 5 Septembre 2005

LES LIVRES D'ESDRAS ET NÉHÉMIE, LE PROPHÈTE AGGÉE

Esdras et Néhémie font ensemble partie d'un bloc unique, mais ultérieurement divisé, avec les Chroniques. C'est l'histoire de la reconstruction du temple de Jérusalem après le retour d'exil en Babylonie en 538 avant JC.

Trois thèmes pour chaque livre :

Esdras :

  • chapitres 1 à 6 : reconstruction du temple ;
  • chapitre 4 : remise en état de la cité ;
  • chapitres 7 à 10 : établissement du judaïsme ;

Néhémie :

  • chapitres 1 à 7 : reconstruction de Jérusalem ;
  • chapitres 8 et 9 : restauration du culte ;
  • chapitres 10 à 13: engagement du peuple et réformes.

Toutefois, malgré l'apport de ces deux personnalités hors du commun, une telle reconstruction s'est éche­lonnée sur bien des années ne parvenant à éviter aléas, adversaires, remises en causes et atermoiements...

C'est dans ce contexte de travaux suspendus que la prophétie d'Aggée va prendre toute sa force, dans un au travail dans la joie ! Proclamé haut et fort. Et ça marchera !

Ces textes ne songent pas, comme une lecture rapide peut le laisser croire, à bâtir un culte de la personnalité. Ils encouragent au contraire les croyants au zèle bien nécessaire pour donner une vitalité visible au Judaïsme malmené.

Texte de Jacky Argaud dans « Parole Pour Tous »

INTRODUCTION AU LIVRE D'ESDRAS

Les livres d'Esdras et de Néhémie font, ensemble, partie d'un bloc unique avec les livres des Chroniques; ce bloc n'a été divisé en deux que tardivement et Esdras-Néhémie continuent ainsi le récit des Chroniques.

Après un demi-siècle d'exil en Babylonie, de 586 à 538 avant Jésus-Christ, l'édit de libération d'Ecbatane met sur la route de Jérusalem quelques milliers de Juifs fidèles qui vont entreprendre la reconstruction du temple et restaurer le culte.

Le livre d'Esdras est centré sur trois thèmes principaux :

  • la reconstruction du temple (1 à 6)
  • la remise en état de la cité (4)
  • l'établissement du Judaïsme (7 à 10).

Une telle restauration, cela se comprend aisément, n'a pas manqué de difficultés de toutes sortes, ni d'adversaires, ni d'aléas : aussi s'est-elle échelonnée sur une période assez longue; mais enfin l'essentiel, pour l'auteur, demeure bien dans la réalisation.

Texte de Jacky Argaud dans « Parole Pour Tous »

0